Qu’est-ce que la schizophrénie et quels en sont les symptômes ?

La schizophrénie

la schizophrénie
Image Source: FreeImages‍

La schizophrénie est une maladie mentale qui peut être déclenchée chez une personne par plusieurs facteurs. Elle se manifeste le plus souvent par un trouble schizophrénique, qui est un type de psychose ou d’hallucinations. En général, les personnes qui reçoivent un diagnostic de schizophrénie ont un cerveau plus complexe et inégalement intégré que les autres. Elles sont donc plus susceptibles de connaître des changements de pensée et de comportement qui ne semblent pas être associés à un environnement ou à un événement particulier. Les patients schizophrènes ont parfois des hallucinations et des délires, mais les hallucinations peuvent aussi être liées à d’autres affections telles que l’arythmie cardiaque ou le trouble déficitaire de l’attention/hyperactivité (TDA). Il n’existe pas de tests médicaux permettant de déterminer si une personne atteinte de schizophrénie a été prédisposée à avoir un épisode psychotique ou si elle le vit simplement parce qu’elle est là. Toutefois, des études suggèrent que certains patients courent un risque accru de développer une psychose s’ils souffrent déjà d’une autre affection psychiatrique comme un trouble bipolaire, un trouble du spectre autistique ou un trouble dysthymique (phénomène neurobiologique dans lequel le cerveau connaît des cycles de dépression, d’exaltation et de tristesse). Ces risques supplémentaires peuvent être multipliés par trois lorsque la schizophrénie est considérée comme un tout.

Qu’est-ce que la schizophrénie ?

La schizophrénie est une maladie mentale qui peut être déclenchée chez une personne par plusieurs facteurs. Elle se manifeste le plus souvent par la schizophrénie, qui est un type de trouble psychotique. En général, les personnes atteintes de schizophrénie connaissent des changements de pensée et de comportement qui ne semblent pas être associés à un environnement ou à un événement particulier. Cette perception anormale peut être déclenchée par certains stimuli ou par des renforcements internes qu’il est difficile de relier à des événements spécifiques. L’apparition de la schizophrénie est souvent rapide et peut s’accompagner de caractéristiques telles qu’un comportement bizarre et la production de rythmes de pensée et de comportement extrêmes. Cependant, les conclusions des études portant sur des groupes spécifiques de personnes ne sont pas toujours cohérentes. Les personnes ayant des antécédents familiaux de schizophrénie ont un risque accru de développer cette maladie. Cela est probablement lié au fait que les parents de patients atteints de schizophrénie ont tendance à être plus agressifs que ceux qui ne le sont pas. En outre, les patients atteints de schizophrénie présentent également des niveaux de stress plus élevés et une réduction des plaquettes, un facteur de coagulation du sang. Ces résultats suggèrent que la maladie pourrait avoir un effet direct sur le cerveau.

Symptômes de la schizophrénie

Les symptômes de la schizophrénie varient d’une personne à l’autre et se caractérisent par une volatilité de la pensée et du comportement, un taux élevé d’hallucinations et de délires, et un faible seuil de conscience. La schizophrénie est un terme générique qui englobe un certain nombre de troubles qui peuvent tous être déclenchés par un événement unique. C’est cette hypothèse qui déclenche l’affection. Cependant, les preuves qui la soutiennent sont très limitées. Les symptômes de la schizophrénie se caractérisent par une perception anormale du temps et de la mémoire, un taux d’idéation élevé et une faible capacité à suivre les événements. Cette perception anormale est étroitement liée au développement du lobe temporel anormal de l’épendyme, qui est une structure complexe du cerveau qui nous aide à suivre les événements. Il est étroitement associé à la capacité de rassembler et de stocker des informations contextuelles. Il est donc très important de comprendre la génétique de cette affection afin de mieux appréhender sa pathogenèse.

Quel est le diagnostic de la schizophrénie et pourquoi est-il important ?

Le diagnostic de la schizophrénie est établi sur la base des résultats de l’imagerie cérébrale, de l’IRMf et d’autres échantillons d’auto-évaluation. Il est important de citer les limites de ces études afin de bien comprendre le domaine relativement nouveau de l’analyse des échantillons d’auto-évaluation. Les limites de cette approche incluent le fait qu’il n’existe pas de normes pour mesurer l’anxiété ou le stress dans la population saine et que ces variables ont été exposées à un large éventail de modèles d’étude. En outre, les critères de diagnostic de la schizophrénie sont complexes et difficiles à définir. La schizophrénie est une affection complexe dont le contexte épidémiologique et génétique est complexe. Il est donc important d’examiner l’état de santé général de la population, y compris les divers facteurs de risque qui peuvent augmenter le risque de cette maladie. Cependant, pour bien comprendre la maladie, il faut examiner les éléments individuels qui agissent comme des déclencheurs de la maladie et qui sont donc les plus importants pour la prévention.

Difficultés de prise de décision dans la schizophrénie

Comme nous l’avons vu, les premiers stades de la schizophrénie sont caractérisés par une intégration complexe mais inégale du cerveau. L’intégration des différentes zones du cerveau est souvent affectée, ce qui entraîne diverses difficultés, telles qu’un déclin cognitif, une perte d’expressivité émotionnelle et une réduction de la capacité de concentration attentionnelle. Parmi les autres symptômes de cette maladie, on peut citer une faible attention aux détails, un manque de contrôle des impulsions et une perte de l’aptitude émotionnelle. Ces difficultés sont susceptibles d’être aggravées par des changements dans la façon dont les gens vivent leur vie, comme le fait de vivre dans une économie avec plus d’une monnaie, la culture numérique et l’augmentation des voyages.

Traitement de la schizophrénie

Le traitement de la schizophrénie repose sur l’idée que les symptômes individuels manquent d’ordre et de cohérence. Les neurobiologistes pensent que la maladie est constituée de plusieurs composantes interdépendantes et que le traitement de chacune d’entre elles doit être adapté à chaque patient. La première approche du traitement de la schizophrénie est la thérapie cognitivo-comportementale (TCC). Il s’agit d’une thérapie cognitivo-comportementale utilisant un outil d’évaluation conçu pour évaluer la prévenance et l’impulsivité. La deuxième approche est la thérapie psychodynamique, qui repose sur l’idée que la cognition et l’émotion déterminent le comportement. L’objectif de cette thérapie est de mettre en contact les différentes composantes du syndrome dans un contexte d’interaction humaine. Cette interaction peut prendre la forme d’un partage d’expériences, de pensées ou de tâches.

Conclusion

Les personnes atteintes de schizophrénie sont susceptibles d’éprouver des changements de pensée et de comportement qui ne semblent pas être associés à un environnement ou à un événement particulier. Cette perception anormale peut être déclenchée par certains stimuli ou par des renforcements internes qu’il est difficile de relier à des événements spécifiques. L’apparition de la schizophrénie est souvent rapide et peut s’accompagner de caractéristiques telles qu’un comportement bizarre et la production de rythmes de pensée et de comportement extrêmes. Toutefois, les conclusions des études portant sur des groupes spécifiques de personnes ne sont pas toujours cohérentes. Les personnes atteintes de schizophrénie ont également tendance à faire preuve d’une mauvaise compréhension du point de vue des autres, d’une complexité émotionnelle, d’un manque d’attention aux détails et d’une faible capacité d’alphabétisation émotionnelle. Si le diagnostic de la schizophrénie est complexe, le traitement est facile et la plupart des personnes survivent à la maladie.

sanae lead4you

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont fait.

Top

Pin It on Pinterest

Share This
untitled 1

En utilisant une carte membre, vous pouvez économiser sur tous vos commandes

Grâce à la carte membre valable un an, vous économisez de -20 à -30% sur tous Nos produits de santé naturels