Récepteurs cellulaires de certains organes masculins

insulin aspart (rapid acting) for diabetic patients

Récepteurs cellulaires de certains organes masculins

Le corps humain regorge de récepteurs, soit pas moins de 40 000 à 50 000 molécules capables de détecter des stimuli spécifiques. Ces capteurs sont appelés sites récepteurs parce qu’ils peuvent sentir des choses comme les odeurs ou les phéromones. Ils réagissent aux changements de l’environnement, produisent une réponse et transmettent ce message à d’autres cellules du corps. Les organes possèdent différents récepteurs qui travaillent ensemble pour interpréter leurs fonctions. Grâce à cet article, vous apprendrez à connaître les organes sexuels masculins et les récepteurs correspondants, de sorte que la prochaine fois, vous ne ferez pas de blagues aux dépens de quelqu’un en disant : « S’il sent si mauvais, c’est parce qu’il a une glande odorante dans le nez ! » Au lieu de cela, vous saurez ce qui ne va pas chez lui et comment le traiter en conséquence.

Dans ce cadre, on a recours à un traitementnaturelle comme.Uroplex Inhibe L’action De Certaines Substances Au Niveau Des Récepteurs Cellulaires De Certains Organes Masculins. Il Réduit La Fréquence Urinaire.. Qu’est-ce qu’il faut savoir sur ? Les réponses dans cet article.

Qu’est-ce que l’uroplex ?

L’uroplex est un complexe qui contient un anticorps monoclonal (AcM) qui réagit aux spermatozoïdes humains. Dans un tube à essai, cet anticorps peut affecter la croissance des spermatozoïdes nageant dans l’eau, ce qui les fait se perdre. Cet anticorps est appelé anticorps PYL-Sperm, et il est destiné à être utilisé en recherche clinique pour identifier les spermatozoïdes et évaluer le fonctionnement de l’appareil reproducteur masculin. Les spermatozoïdes sont les cellules qui peuvent féconder un ovule pour produire un nouvel être humain. De nombreux dysfonctionnements de l’appareil reproducteur masculin peuvent affecter la capacité de ces cellules à survivre et à se reproduire. PYL-Sperm, un anticorps monoclonal, peut être utilisé pour identifier les spermatozoïdes et évaluer le fonctionnement de l’appareil reproducteur masculin.

Les organes sexuels masculins et leurs récepteurs uroplexes

Chaque organe du corps humain possède des récepteurs spécifiques grâce auxquels il réagit aux messages chimiques provenant d’autres zones du corps. Ces capteurs sont appelés sites récepteurs car ils peuvent sentir des choses comme les odeurs ou les phéromones. Ils réagissent aux changements de l’environnement, produisent une réponse et transmettent ce message à d’autres cellules du corps. Les organes possèdent différents récepteurs qui travaillent ensemble pour interpréter leurs fonctions. Le corps humain est rempli de récepteurs – pas moins de 40 000 à 50 000 molécules capables de détecter des stimuli spécifiques. Ces capteurs sont appelés sites récepteurs car ils peuvent sentir des choses comme des odeurs ou des phéromones. Ils réagissent aux changements de l’environnement, produisent une réponse et transmettent ce message à d’autres cellules du corps. Les organes possèdent différents récepteurs qui travaillent ensemble pour interpréter leurs fonctions.

Voies urothéliales et urothélium

Les voies urothéliales sont les cellules qui tapissent les voies urinaires humaines et forment la paroi de la vessie. L’urothélium est la couche de cellules qui tapisse les voies urinaires et constitue la paroi de la vessie. Cette structure de l’urothélium est importante car elle détermine non seulement le pH de l’appareil urinaire et la composition du liquide dans le système urinaire, mais elle possède également des récepteurs par lesquels l’urine se déplace dans le système – par diffusion. Cela signifie que la concentration des substances chimiques présentes dans l’urine est la même dans chaque partie des voies urinaires et de la vessie. Ces voies et l’urothélium n’ont pas la capacité de détecter les odeurs, donc si un homme a perdu son odorat, les voies urothéliales du système urinaire peuvent détecter le sperme et le diriger vers la vessie pour le recueillir. Mais avant que l’homme puisse subir un examen médical de ses organes génitaux, l’infirmière ou le médecin devra recueillir son sperme.

L’urètre prostatique

L’urètre est le conduit par lequel l’urine sort du corps et l’urètre prostatique est situé dans le pénis. C’est à l’extrémité de l’urètre que se trouvent les voies urothéliales. Ces voies amènent les substances chimiques de l’urètre prostatique – le fluide qui compose l’appareil reproducteur masculin – à l’urothélium de la paroi de la vessie. Ces voies sont responsables de la fonction de la paroi de la vessie et de la collecte du sperme.

Testicules et spermatogenèse

La spermatogenèse se produit à la fois dans les testicules et les ovaires, mais la principale fonction des testicules est de fabriquer des spermatozoïdes. Les spermatozoïdes sont formés dans les tubules séminifères des testicules. Les spermatozoïdes sont haploïdes et n’ont pas de noyau, ce qui leur donne la capacité de nager contre un courant électrique dans l’appareil reproducteur féminin. Les testicules de l’homme produisent les spermatazoïdes, les cellules sexuelles mâles. Les spermatozoïdes sont fabriqués dans les tubules séminifères des testicules et passent ensuite dans le canal déférent. À partir du canal déférent, ils passent par la voie urétrorénale. Cette voie fait passer les spermatozoïdes par les voies urothéliales des voies urinaires, puis dans l’urètre. L’urètre de l’homme devient alors le conduit par lequel les spermatozoïdes vont quitter le corps.

Conclusion

Chaque organe masculin possède un récepteur relié par une voie de cellules. Lorsque la voie est déclenchée par certains produits chimiques, le récepteur fait réagir les cellules. Ces voies sont appelées voies urothéliales, et elles constituent les voies urinaires. Une fois que le sperme est recueilli dans l’urètre, il est ensuite expulsé du corps par le système urinaire. Il existe de nombreuses façons pour un homme d’améliorer sa santé urinaire, notamment en buvant plus d’eau, en urinant fréquemment et en évitant les produits du tabac, qui rétrécissent les voies urinaires. Comme il existe de nombreuses façons d’améliorer la santé urinaire, il est important de consulter un médecin si vous avez l’impression d’avoir une infection urinaire.

Récepteurs cellulaires récepteurs cellulaires spécifiquesUroplex 

Top