Mieux connaître et traiter les dysfonctionnements cérébraux

dysfonctionnements cérébraux
dysfonctionnements cerebraux
Image Source: FreeImages‍

Le cerveau fait de grands progrès à l’ère moderne. Il en a fait encore plus avec l’avènement des nouvelles technologies et de la recherche scientifique. Mais les cerveaux d’aujourd’hui ont encore du chemin à faire. C’est pourquoi de nombreuses personnes se tournent vers la médecine comme seule source de réponses. Et si les médecins peuvent aider leurs patients à développer un meilleur cerveau de diverses manières – et ils le font souvent – ils peuvent aussi être amenés à explorer d’autres options. Étiologie, diagnostic et résultatsTraiter les troubles cérébraux autrefois connus sous le nom de maladie mentale ou d’épilepsie (par exemple, l’encéphalite, les crises partielles, la sclérose en plaques) nécessite une compréhension et un traitement axés sur la cause présumée plutôt que sur les seuls symptômes. En effet, les anomalies d’un système (par exemple, les neurotransmetteurs) ne sont impliquées que si elles interagissent négativement avec un autre système (par exemple, les terminaisons nerveuses). En d’autres termes, pour identifier la cause exacte d’un trouble, il faut d’abord en comprendre l’origine et la physiopathologie avant de proposer un plan d’action approprié.

Qu’est-ce qu’une maladie mentale ?

Une maladie mentale est une maladie psychologique dont les causes ne sont pas encore comprises. Elle peut résulter de facteurs environnementaux, tels qu’un traumatisme dans l’enfance, d’une maladie mentale, de la génétique ou d’une combinaison de ces facteurs. Une maladie mentale peut avoir un impact sur tous les aspects de la vie d’une personne, de la façon dont elle se perçoit à la façon dont elle aborde certaines tâches. Il existe quatre types de maladie mentale, chacun ayant des caractéristiques distinctes qui le distinguent des autres maladies mentales. – Les troubles anxieux : Les personnes souffrant de troubles anxieux ont un besoin de suranticiper et d’éviter la gêne. Ceci est à l’opposé de la dépression, qui est un manque de conscience de soi. – Dépression : Ce trouble se caractérise par l’anxiété et un manque d’estime de soi, ainsi que par l’habitude de la personne à trop penser et à exagérer. – La schizophrénie : Il s’agit d’une condition dans laquelle une personne présente une combinaison de maladie mentale et de troubles émotionnels, ainsi qu’un trait de personnalité qui relie les deux troubles. – Le trouble bipolaire : Il s’agit d’un trouble de l’humeur qui dure de un à trois mois et qui est souvent associé à une frustration extrême, à un épuisement de l’énergie et à une volatilité émotionnelle. – Autres troubles de l’humeur : Ces troubles comprennent les troubles de la régulation de l’humeur (par exemple, le trouble du voyage de l’humeur), le trouble d’anxiété sociale et le trouble panique.

Quelles sont les causes des troubles du cerveau ?

La cause exacte de nombreux troubles du cerveau est encore inconnue. La recherche suggère que la génétique, la nutrition, les expériences émotionnelles, la maturité émotionnelle et les niveaux de stress jouent tous un rôle dans la structure et la régulation du cerveau. – Troubles anxieux : les troubles anxieux sont souvent hérités en tant que trait de caractère, et sont transmis par le métabolisme. Cela signifie que les personnes souffrant de troubles anxieux ont généralement un indice de masse corporelle (IMC) plus élevé et sont plus susceptibles de développer certains problèmes de santé, comme les maladies cardiaques et certains cancers. – Dépression : la dépression est le résultat d’un manque de sérotonine, un neurotransmetteur. Comme pour tout ce qui se passe dans notre corps, des substances chimiques sont libérées pendant les périodes de stress, ce qui fait qu’une personne est moins susceptible d’avoir de la sérotonine. – La schizophrénie : La schizophrénie est un trouble cognitif qui implique des symptômes similaires à ceux de la dépression, et a été observée chez des personnes qui ont des problèmes de concentration et qui ont un sentiment altéré de honte et de culpabilité. – Trouble bipolaire : Bien que de nombreuses personnes pensent que le trouble bipolaire concerne les personnes qui ont des problèmes d’humeur, il va au-delà et inclut un trouble de l’humeur. – Autres troubles de l’humeur : Les troubles de l’humeur sont le résultat de facteurs environnementaux, notamment de conditions médicales héréditaires et de traumatismes émotionnels.

Différents types de troubles du cerveau

Les contingences Lettre ouverte et Surveillance phonémique font référence au fait que les patients doivent être surveillés pour détecter les signes et les symptômes de chaque affection (par exemple, l’impatience, la confiance en soi, l‘hyperactivité, le manque d’empathie émotionnelle, etc.), tandis que Thêta-R fait référence à une condition dans laquelle l’environnement est masqué par des sons ou d’autres stimuli afin que seul le diagnostic de l’affection soit porté à la connaissance du patient. – L’autisme : Cet état se caractérise par une capacité altérée à reconnaître les stimuli sociaux et un manque spécifique d’empathie. – Dépression : Ce trouble est causé par un processus d’apprentissage perturbé, et est associé à un risque accru de troubles de l’humeur, notamment de troubles anxieux. – Affections génétiques : De nombreuses maladies sont d’origine génétique et sont héritées en tant que trait de caractère. Par exemple, les personnes atteintes de maladies génétiques qui causent des troubles anxieux ont une plus grande tendance à développer cette maladie. – Affections neurologiques : Les troubles neurologiques sont le résultat de maladies qui causent des dommages au cerveau, et sont donc associés à un risque plus élevé de développer une maladie mentale. – Troubles de l’humeur : Les troubles de l’humeur sont le résultat d’un traumatisme émotionnel, et comprennent la dépression et les troubles anxieux. – Troubles de la régulation de l’humeur : Les troubles de la régulation de l’humeur sont des conditions médicales qui affectent la façon dont une personne gère ses émotions. – Autres troubles de l’humeur : Les troubles de l’humeur sont le résultat d’un traumatisme émotionnel, et comprennent la dépression et les troubles anxieux.

Traitement des troubles du cerveau

Un large éventail de traitements a été mis au point pour traiter les troubles du cerveau. Les enfants souffrant de troubles anxieux présentent souvent des symptômes précoces, notamment au cours des premiers mois de leur vie. Ces symptômes augmentent souvent avec l’interaction sociale et nécessitent un suivi. De même, les enfants souffrant de dépression voient souvent leur humeur s’aggraver avec l’âge et peuvent avoir besoin d’un traitement supplémentaire si leur état ne s’améliore pas rapidement. – Les médicaments sont souvent prescrits pour les troubles anxieux, mais ils peuvent également être utiles dans d’autres cas. Par exemple, certains antidépresseurs sont efficaces dans le traitement de la dépression. -L’activité physique est importante chez les personnes souffrant de troubles anxieux, mais pas chez celles souffrant de dépression. Elle doit être suivie de près et se limite généralement à 30 minutes d’activité modérée trois fois par semaine. -Les groupes de soutien émotionnel sont importants dans le traitement des troubles anxieux, mais n’améliorent pas l’humeur des personnes souffrant de dépression. -L’optimisme et les traitements combinés sont à l’étude comme thérapie potentielle pour les deux conditions.

Conclusion

Le cerveau humain est une structure étonnante qui est restée remarquablement constante au fil du temps. Bien que le cerveau humain ait changé de temps à autre, les éléments de base sont restés constants. En fait, les plus anciens complexes du cerveau humain ont 40 000 ans. Cela signifie que les plus anciens complexes du cerveau humain ont environ 100 ans. Ces cerveaux anciens ont été transmis de génération en génération et sont toujours étudiés. -Par la suite, à mesure que nous développerons de nouvelles compétences et surmonterons d’anciens défis, notre cerveau développera de nouvelles fonctions. Ce processus sera similaire pour chacun d’entre nous et se poursuivra pendant des milliers d’années.

sanae lead4you

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont fait.

Top

Pin It on Pinterest

Share This
untitled 1

En utilisant une carte membre, vous pouvez économiser sur tous vos commandes

Grâce à la carte membre valable un an, vous économisez de -20 à -30% sur tous Nos produits de santé naturels