Ce qu’il faut savoir sur l’hépatite toxique

l'hépatite toxique

l'hépatite toxique
Image Source: FreeImages‍

Qu’est-ce que l’hépatite toxique ? L’hépatite toxique est l’une des principales causes de cancer du foie aux États-Unis. C’est également la cause la plus fréquente de lupus ética (lupus allemand) non guérissable chez les hommes et les femmes. Les symptômes de l’hépatite toxique varient en fonction de la souche du virus, mais ils peuvent apparaître quelques jours après l’exposition à des niveaux élevés de toxines provenant d’un produit carné. Ces toxines se trouvent généralement dans les produits du tissu conjonctif tels que les capsules pour articulations, les compléments alimentaires, le lait, le fromage, les œufs et d’autres produits laitiers. Dans les cas graves, l’exposition chronique à ces toxines pendant plus d’un an entraîne une inflammation et des lésions du foie. Poursuivez votre lecture pour en savoir plus sur ce sujet important et sur ce que vous devez faire si vous pensez que vous ou une personne que vous connaissez est peut-être atteint de cette maladie du foie.

Qu’est-ce que l’hépatite toxique ?

L’hépatite toxique est un type de dommage au foie causé par l’exposition à des substances chimiques et biologiques. Les substances les plus courantes à l’origine de cette maladie sont : – Des protéines appelées ” spécificité -protéines dites ” d’homologie “. – Expiré Macrophages bronchiques et autres cellules inflammatoires – Uvula-aureole transportée par les gaz exhalés et les poussières des zones polluées – Radicaux d’oxygène réactifs (ROS) exhalés – Autres Hackers négatifs puissants et toxines pour l’hépatite toxique afin d’éviter d’être répertorié comme une cause environnementale

Pourquoi l’hépatite toxique est-elle un tel problème ?

Synthèse excessive des protéines – Niveaux élevés d’homocystéine, un “mauvais” acide aminé. – Niveaux élevés de déshydrogénase d’acide lipidique “mauvais”. – Niveaux élevés de cystéine, un “mauvais” acide aminé. – Faibles niveaux d’enzymes antioxydantes – Faibles niveaux de synthèse des acides biliaires – Niveaux élevés d’ADN mitochondrial – Sécrétion excessive d’insuline – Libération excessive de glucocorticostéroïdes – Sécrétion excessive d’érythropoïétine – Libération excessive d’érythropoïétine – Autres toxines et/ou toxines présentes dans l’air et l’eau qui sont libérées par les êtres vivants pendant leur croissance – Production excessive de déchets – Nous ne connaissons pas les polluants et les polluants libérés par les organismes non vivants, mais nous savons qu’ils ont tendance à pénétrer dans notre organisme.

Symptômes de l’hépatite toxique

La température corporelle peut augmenter, notamment en cas de stress intense. – Des spasmes abdominaux peuvent survenir – Oppression thoracique – Nausées – de la fatigue – Vomissements – Diarrhée – Nausées causées par une miction excessive, qui n’est souvent pas liée à une activité hépatique accrue. – De nombreuses personnes ont un risque accru de développer une maladie toxique du foie si elles consomment des niveaux élevés d’alcool. – En cas de traumatisme, les stéroïdes peuvent provoquer une hépatite toxique, qui comprend des lésions et une inflammation des organes. – Une consommation excessive d’alcool peut également entraîner une maladie toxique du foie.

Aide pour les cas graves d’hépatite toxique

Informez immédiatement votre médecin si vous présentez des symptômes inhabituels ou (au début) qui ne semblent pas indiquer une hépatite toxique. – Prenez la dose efficace la plus faible possible de vos médicaments, comme cela vous a été prescrit. – Ne manquez pas les rendez-vous médicaux importants parce que vous êtes trop bouleversé ou trop gêné pour discuter de votre état avec votre médecin. – Informez votre médecin si vous commencez à prendre d’autres suppléments à base de plantes ou diététiques. – Prenez les suppléments de fer comme indiqué sur l’étiquette. – Communiquez avec un professionnel de la santé ou un pharmacien si vous avez des inquiétudes au sujet de votre santé ou de celle d’un membre de votre famille ou d’un ami.

Résumé

La synthèse excessive des protéines est la cause la plus fréquente des maladies toxiques du foie chez l’homme. Même si les protéines sont dégradées dans l’organisme, une trop grande quantité peut causer un stress excessif au foie. Des quantités excessives de déshydrogénation des acides lipidiques peuvent également provoquer des maladies toxiques du foie. Et l’excès de fer est une cause fréquente de lésions hépatiques. D’autres toxines et/ou les toxines présentes dans l’air et l’eau qui sont libérées par les êtres vivants pendant leur croissance sont une cause de lésions hépatiques. La production excessive de déchets est une autre cause de lésions hépatiques. Et il existe peu d’informations sur le lien entre les polluants et les bactéries nocives. Bien qu’il n’existe pas de méthode parfaite pour gérer les maladies toxiques du foie, vous pouvez prendre certaines mesures pour réduire la probabilité de développer la maladie à long terme. Vous pouvez également prendre des décisions éclairées sur votre santé et vos habitudes alimentaires en vous basant sur des études récentes et sur les informations qui vous sont données aujourd’hui.

sanae lead4you

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont fait.

Top

Pin It on Pinterest

Share This
untitled 1

En utilisant une carte membre, vous pouvez économiser sur tous vos commandes

Grâce à la carte membre valable un an, vous économisez de -20 à -30% sur tous Nos produits de santé naturels