Le guide pour tester l’hépatite virale et commencer le traitement

capture34235

capture34235

Image Source: Unsplash‍

L’hépatite est un virus mortel qui peut toucher n’importe qui. C’est aussi l’un des virus les plus répandus dans le monde. Cela signifie que le dépistage de l’hépatite est très important pour assurer le bon fonctionnement de votre foie. C’est pourquoi ce guide vous explique tout ce que vous devez savoir sur le dépistage de l’hépatite virale, sur la façon de commencer un traitement par des médicaments antiviraux et sur les moyens de prévenir son retour.

Qu’est-ce que l’hépatite virale ?

L’hépatite virale est une forme d’hépatite qui affecte le foie. La plupart des gens la contractent en mangeant sainement ou en s’exposant récemment à certains aliments. Il ne s’agit pas d’une maladie chronique et elle peut souvent être traitée par des médicaments. Généralement, les gens pensent que l’hépatite virale est associée à une insuffisance hépatique aiguë (IAA). Cependant, d’autres types d’hépatite virale affectent également le foie et peuvent être traités par des médicaments antirétroviraux. Les symptômes de l’hépatite virale sont similaires à ceux d’autres maladies du foie, comme l’insuffisance hépatique et l’inflammation. Ce sont les mêmes symptômes qui apparaissent chez une personne atteinte de fibromyalgie et de polyarthrite rhumatoïde.

Comment tester l’hépatite sur le lieu de travail ?

De nombreux employeurs proposent un programme de contrôle du foie pour vérifier les maladies hépatiques connues. D’autres proposent des tests qui ne recherchent que l’inflammation, mais ne détectent pas l’infection. Si vous êtes contrarié ou si vous avez du mal à vous rendre au laboratoire, ou encore si vous n’êtes pas sûr d’avoir une hépatite, vous pouvez toujours venir consulter votre médecin. Votre médecin vous prescrira probablement une série d’analyses sanguines pour rechercher des preuves d’infection. S’il trouve des preuves d’une hépatite virale, il vous adressera à votre médecin pour un diagnostic et un plan de traitement.

Comment prévenir la récidive si vous êtes infecté par l’hépatite B ou C

Une lésion chronique du foie (insuffisance hépatique chronique) est une source potentielle d’hépatite virale. Dans l’idéal, vous devriez également présenter des signes d’autres affections hépatiques, comme une sérologie B ou C positive. Si vous êtes infecté par l’hépatite B ou C, vous aurez un risque accru de développer une maladie du foie. Des recherches ont montré que la delta-9-toxine, présente dans le virus de l’hépatite B, est plus de dix fois plus susceptible d’être la cause d’une insuffisance hépatique si une personne est infectée par le virus de l’hépatite C. Des études ont également montré que les enfants nés de personnes infectées par l’hépatite C développent plus de problèmes que ceux dont le milieu de naissance est normal. Après l’âge de 6 mois, leur comportement est inhabituel, ils ne savent souvent pas comment utiliser les articles ménagers, ils essaient parfois de boire et de conduire, ils font souvent la queue pendant une heure ou plus, et ils sont plus susceptibles d’avoir une maladie mentale que la normale.

La meilleure façon de tester la déficience hépatocellulaire auto-immune

Il existe plusieurs façons de tester la déficience hépatocellulaire auto-immune. Le moyen le plus courant est l’examen gynécologique. Ce type d’examen recherche des signes de maladies telles que l’endométriose ou les maladies inflammatoires de l’intestin. Il existe également des tests plus spécifiques, notamment des analyses qui recherchent l’ADN mitochondrial (ADNmt) et les protéines associées à l’inflammation ou au déséquilibre calcique.

La meilleure façon de tester le lupus érythritolosa auto-immune

La meilleure façon de tester le lupus érythémateux toxique est de faire un examen gynécologique. Ce test recherche des signes de Monica-6, un trouble inflammatoire qui s’attaque principalement à la peau du corps. Vous pouvez également tester le lupus érythritolosa toxique à l’aide d’un test ADN, comme l’ADN mitochondrial (ADNmt) ou le rapport d’intensité protéique (enregistrement de l’analogue protéique) pour rechercher l’acide aminé responsable du lupus érythritolosa toxique ou les protéines qui lui sont associées.

La meilleure façon de tester le lupus érythritolosa auto-immun.

Le meilleur moyen de dépister un lupus érythémateux toxique est de réaliser un examen gynécologique. Ce test recherche des signes de Monica-6, un trouble qui affecte principalement la peau. Et si vous constatez que vous êtes atteinte de cette maladie, vous devez absolument consulter un médecin.

Résumé

L’hépatite est une maladie courante aux États-Unis et peut toucher n’importe qui, même les personnes ayant un régime alimentaire normal. Elle est causée par le même virus que celui de la grippe, donc si vous l’attrapez, commencez à prendre des médicaments antiviraux dès que possible. Et, si vous continuez à contracter l’hépatite, vous devez certainement vous préoccuper de la source. Il existe plusieurs façons de dépister une hépatite virale, notamment par un examen gynécologique et le test de dépistage du lupus érythritolosa auto-immun. En ce qui concerne les toatis, la meilleure façon de tester le lupus érythritolosa toxique est d’obtenir un rapport de toxicologie. Et, si vous constatez que vous êtes atteint de cette maladie, vous devez absolument consulter un médecin.

sanae lead4you

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont fait.

Top

Pin It on Pinterest

Share This
untitled 1

En utilisant une carte membre, vous pouvez économiser sur tous vos commandes

Grâce à la carte membre valable un an, vous économisez de -20 à -30% sur tous Nos produits de santé naturels